Parler normand ? No-z-en prêche !

Visuel officiel du colloque du 19 janvier 2019 sur la langue normande

La situation de la langue normande est si paradoxale que, pour envisager son avenir, il faut commencer par en discourir… en français ! C’est ce qui se passera lors du colloque « Parler normand, une expression du patrimoine culturel de la Normandie » voulu par la Région Normandie et qui se déroulera dans les locaux du Conseil régional, à l’Abbaye aux Dames de Caen, le matin du 19 janvier prochain, à partir de 9 h 30.

Ci-dessous, le film introductif réalisé à l’initiative de la région :

Après une intervention de M. Stéphane Laîné sur l’histoire de la langue normande, une première table ronde débattra du « Parler normand : une pratique à sauvegarder et  à développer ».  Interviendront M. de Sinéty, qui devrait présenter la position officielle de l’État, M. Engelaère qui parlera des actions menées depuis plusieurs années en Picardie, MM. Le Tocq et Tadier qui nous parleront des actions menées dans les îles normandes de Guernesey et Jersey, ainsi que M. Montreuil qui parlera à la fois en tant qu’universitaire et en tant qu’écrivain en normand.

Le seconde table ronde intitulée «La valorisation du parler normand et de son patrimoine immatériel oral, écrit et chanté : des acteurs agissent » permettra à Maurice Fichet, Marie-Claire Lecoffre, Pascal Grange et Yvon Davy de s’exprimer sur leur expérience dans le domaine de l’enseignement, de l’animation, de l’écriture, de la collecte et de la transmission de la langue.

Chaque table ronde sera ponctuée d’échanges avec la salle. Nous faisons confiance aux participants pour que leurs interventions soient basées sur du concret, aussi bien sur les problèmes rencontrés que sur les actions menées jusqu’à maintenant.

Pour montrer l’importance que la Région Normandie accorde à cette manifestation, elle devrait être clôturée par une intervention du président Hervé Morin.

Pour alléger le propos, les débats seront entrecoupés de contes en normand avec la participation de collégiens. Un mini-concert mené par Kit Ashton (Groupe Badlabecques – Jersey) et Théo Capelle (Groupe Magène – Cotentin) terminera cette matinée studieuse et accompagnera la dégustation de spécialités régionales.

Inutile de souligner l’importance de cet événement pour l’avenir de la langue normande. Il est donc nécessaire de réserver votre matinée du 19 janvier. Le nombre de places étant limité, il est nécessaire de vous inscrire en ligne grâce à ce lien. Par ailleurs, vous pouvez télécharger ici le programme officiel et détaillé de la matinée ainsi que le plan d’accès à l’Abbaye-aux-Dames de Caen.

À byintôt !

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s