« L’Émai », nouvel atelier de langue normande à Caen

Maurice Fichet et Philippe Signargout dans les rues de Caen

Devant les difficultés pour maintenir un cours de normand à l’université inter-âges de Caen, les élèves ont décidé de prendre les choses en main. Le moyen ? Créer une association qui a pris comme nom L’Émai, référence à cette pièce en bois constituant la base du pressoir à cidre traditionnel.

La rentrée est prévue pour ce mois de septembre, dans les locaux de la maison de quartier de la Folie-Couvrechef à Caen. Les séances hebdomadaires seront animées par Maurice Fichet, par ailleurs participant occasionnel à l’atelier des Amis du donjon, et consisteront en lectures de textes littéraires, poétiques ou historiques en normand. Ceux-ci seront lus et traduits afin de décortiquer l’origine des mots et des expressions. Une deuxième heure sera consacrée à des  échanges libres  sur les coutumes normandes et les souvenirs des uns et des autres.

Pour contacter L’Émai (qui regroupe de nombreux Cotentinais habitant la région caennaise), vous pouvez envoyer un message à son président, Philippe Signargout, par l’intermédiaire des Amis du donjon (utiliser la zone « Nous contacter »)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s