Quettehou et Morsalines en lumière

Le dernier numéro de la revue Vikland (n° 23) est consacré à ces deux communes de la côte Est qui encadrent l’anse du Cul-de-loup. Les différents auteurs nous décrivent avec compétence et enthousiasme le patrimoine local, finalement mal connu, en commençant par l’église de Quettehou, juchée sur son coteau, à l’ombre de laquelle le roi d’Angleterre Édouard III surveilla le débarquement de son armée en 1346, événement considérable qui marquait le début effectif de la Guerre de Cent ans. En plus des rubriques habituelles nous permettant de découvrir églises, manoirs et autres bâtiments remarquables, où Morsalines n’est pas en reste, on peut citer l’article consacré au château du Mont-Haguais que l’on avait l’habitude de présenter comme légendaire et qui trouve ici une réalité palpable. À noter enfin une nouvelle publication de l’étude sur le blason de Normandie signé par le regretté abbé Lelégard qui nous expliquait, bien avant la réunification, pourquoi la Normandie pourrait adopter un troisième léopard plutôt que se contenter de deux. Un numéro passionnant… comme d’habitude !

Publicités

Le « Cocolîncheux ! » des Badlabecques

Ça-y-est, nos amis jèrriais du groupe musical Badlabecques viennent de sortir leur nouveau CD tout en normand de Jersey. Son titre ? Cocolîncheux ! comme chantent les coqs de Jèrri oû déju.

Au-delà de la chanson éponyme, ce nouveau disque est composé pour partie de chansons traditionnelles et de créations originales à partir de textes de poètes locaux. À noter également une adaptation épatante de With a little help from my friends des Beatles.

Cette nouvelle production, rendue possible par une opération de financement participatif qui a apporté £2500 (environ 2 800 €), témoigne de la forte dynamique qui existe aujourd’hui à Jersey en faveur de la langue normande.

Savoir que les chansons des Badlabecques (bavards en jèrriais) passent régulièrement à BBC Jersey nous laisse rêveurs. À quand une programmation régulière des chansons de Magène sur France Bleu Cotentin ou Tendance ouest ?

Cocolîncheux ! est disponible en CD mais aussi en téléchargement. Pour plus d’informations, nous vous encourageons fortement à consulter le site internet du groupe : https://badlabecques.net/.

Le nouveau livre de Maurice Fichet en souscription

La vuule crânyire, tel est le titre du cinquième livre de Maurice Fichet qui sortira courant décembre aux éditions Magène. Dans ce roman tout en normand (mais avec traduction en français), l’auteur continue de revisiter les personnages hauts en couleur de sa famille. « Maurice est un narrateur témoin » nous dit Jean-Pierre Montreuil en quatrième de couverture, « ce qui le place dans la tradition des conteurs classiques. Il aime mettre en scène des gens qu’il connaît ou qu’il a connus, et il est souvent présent dans ses histoires. » Ajoutons que sa langue, apprise dans le Val-de-Saire, est d’une grande qualité  et que l’humour est constamment présent au fil des pages.

Le roman est en souscription jusqu’au 11 décembre au prix de 18,00 € (+ 5,00 € de port). Commande à adresser aux éditions Magène, 28 La Luzerne de haut, 50260 Bricquebec-en-Cotentin.  Après cette date, le prix sera de 20,00 €.

Léon Pesnelle, un auteur normand peu connu

Léon Pesnelle en 1916

Samedi prochain 2 décembre, l’Atelier langue normande des Amis du donjon accueille Philippe Pesnelle qui viendra, vidéoprojection à l’appui, parler de son grand-oncle Léon Pesnelle (1876-1946), né à Sainte-Geneviève, auteur de textes en normand du Val-de-Saire au début du XXe siècle. Plusieurs d’entre eux parurent dans la revue de la Société Alfred Rossel de Cherbourg avant la Grande guerre.

Quelques uns de ses écrits seront étudiés par les présents en deuxième partie de réunion.

Rendez-vous le samedi 2 décembre 2017 de 10 h à 12 h à la salle de l’ancienne gare à Bricquebec. Entrée ouverte à tous.

Louis Beuve à Caen

« Les pllaintes d’eun tournous de gigot », dessin de François Enault pour l’édition sur feuille volante de la chanson écrite par Louis Beuve

Dans le cadre du séminaire La littérature normande : dans le loceis de Normaundie itou !, l’Université Populaire de Caen propose une conférence de Céline Guénolé « Mait’ Louis, normand avant tout » qui se tiendra dans la salle de réunion du musée des Beaux-arts de Caen (entrée côté café Mancel), le mardi 5 décembre 2017 de 18 h à 20 h. Entrée libre et gratuite.

Sous le même titre, Céline Guénolé vient de publier une splendide biographie de ce personnage flamboyant qu’était Louis Beuve, le résultat de plusieurs années de recherches, qui renouvelle totalement le sujet. Elle vient également de faire paraitre une étude importante à l’occasion du centenaire du mouvement artistique coutançais Le Pou qui grimpe dans le n° 187 de la revue Le Viquet.

« Oû libe » avec Jean-Pierre Montreuil

Jean-Pierre Montreuil vient de publier son quatrième livre en normand aux Éditions Magène, un recueil de poésies intitulé  Oû libe, un titre que l’on peut traduire par En liberté.

Dans ce nouvel opus, l’auteur aborde à son tour les thèmes qu’ont parcourus avec bonheur ses illustres prédécesseurs Côtis-Capel et Marcel Dalarun : l’enfance, la solitude, l’amour, la vieillesse, la folie humaine… Et il le fait sous différentes formes, y compris dans de courts textes faisant explicitement référence aux Lire la suite

Le N° 94 de La Voix du donjon

Le numéro 94 de La Voix du donjon vient de sortir. Au sommaire de cette troisième livraison de l’année 2017 :

  • Le site internet des Amis du donjon et du pays de Bricquebec
  • La rétrospective Michel Folliot
  • Le début des grandes fêtes Sainte-Anne
  • Le Tour de France dans le Cotentin (après 1945)
  • Maupassant et Bricquebec (1ère partie)

Pour ceux qui ne seraient pas abonnés, il est encore temps de le faire… ou alors de filer vers les maisons de la presse de Bricquebec ou Valognes. Qu’on se le dise !