Exposition au Chartrier pendant le marché des potiers

Ce personnage filiforme était l’une des réalisations exposées lors du marché des potiers 2017

En parallèle du marché des potiers qui se tiendra à Bricquebec les dimanche 4 et lundi 5 août 2019, les exposants présenteront chacun l’une de leurs plus belles réalisations de l’année passée. Cette exposition se tiendra dans le Chartrier du château médiéval. Un magnifique prélude à la manifestation.

Le marché lui-même se tiendra à deux pas de là, sous les arbres de l’Avenue Matignon. Durant les deux jours, des expositions sur les auteurs qui ont écrit en normand et sur la période 39-45 dans le pays de Bricquebec seront proposées dans la salle Jean-Éliard. On pourra aussi y visiter les stands des trois associations contribuant à l’organisation du marché et acquérir leurs publications, notamment les derniers numéros de La Voix du donjon.

Enfin, une exposition en plein air sur les Potyis de Mourot, est proposée cet été aux promeneurs sur la Voie verte, au croisement de la route de Carteret.

Entrée libre pour tous ces événements.

Publicité

Une nouvelle Voix du donjon en normand

Soixante-neuf textes en normand, provenant de toutes les régions de la Normandie, du continent ou des îles, des contes, des poèmes et des chansons, voilà ce que contient ce hors-série de La Voix du donjon. Un hors-série double puisqu’il rassemble les numéros 13 et 14 en un seul volume (72 pages !) afin de publier tous les textes qui ont été présentés le 22 juin 2019 lors de la fête des Rouaisons qui s’est tenue à Montebourg. Des textes écrits en grande majorité par des auteurs actuels.

En ce qui concerne le Cotentin, nous y trouvons ainsi des textes de Maurice Fichet, Jean-Pierre Montreuil, Gatt, Louisot L’Fève et Joël du Bord de l’Ouve (tous habitués de l’Atelier langue normande des Amis du donjon), complétés par des production d’A.J. Desnouettes, Charles Le Boulanger, Alfred Rossel et Louis Beuve.

L’actualité est également présente avec la convention signée entre la Fédération des Associations pour la Langue normandE (FALE) et la Région Normandie le 17 juin dernier. On trouve ainsi dans ces pages la publication in extenso du discours tout en normand prononcé par Nicolas Abraham, président de la FALE, à l’intention d’Hervé Morin, président de la Région, et de tous les présents.

Vous pouvez vous procurer ce numéro exceptionnel (10,00 €) en le commandant directement auprès des Amis du donjon.

La revue Vikland entre Sainte-Mère-Église et Sainte-Marie-du-Mont

Le numéro 29 de la revue Vikland tombe à pic pour nous rappeler que l’histoire du Plain, entre Sainte-Mère-Église et Sainte-Marie-du-Mont, ne se résume pas à un certain 6 juin 1944 et aux commémorations qui l’ont suivi.

Ce territoire présente un riche patrimoine et la revue en propose un aperçu, allant de l’Antiquité à la Renaissance. Au sommaire, les églises de Sainte-Mère-Église, Brucheville et Sainte-Marie-du-Mont, ainsi que la Cour de Boutteville fréquentée en son temps par Gilles de Gouberville.

Des articles sur le Protestantisme dans le Plain et sur les marchands herbagers, une présentation de la belle exposition François Énault à Coutances (prolongée jusqu’au 22 septembre), un tour par la brasserie de Sainte-Mère et des infos sur la langue normande complètent de manière heureuse ce numéro estival.

La fête des Rouaisouns à Montebourg

Du 21 au 23 juin 2019, la Fédération des Associations pour la Langue normandE (FALE) organise à Montebourg la traditionnelle « Fête des Rouaisouns », un « Festival de la culture normande ».

Créée en 1998, la Fête des Rouaisons permet de rassembler chaque année autour de la langue toutes les communautés d’expression normande, des îles de la Manche aux cinq départements normands. Alternativement organisée sur le continent, à Jersey et à Guernesey, elle revient en 2019 à Montebourg, 21 ans après sa création.

Cette année, la manifestation s’étale sur trois jours avec un programme très fourni (consulter ici) organisé autour de la langue normande. A noter, entre autres, un spectacle de Nicolas Dubost et un concert du groupe Magène qui présentera à cette occasion les nouvelles chansons de son dernier disque en cours de production.

La fête est organisée en collaboration avec la Ville de Montebourg et avec le soutien de la Région Normandie et du Département de la Manche.

Les Amis du donjon au Festival de l’Excellence Normande

Les 12, 13 et 14 avril 2019, au Parc des Expositions de Caen, la Région Normandie organise le premier Festival de l’Excellence NOrmande (FÊNO). Les Amis du donjon et du pays de Bricquebec contribueront à l’animation du stand de la Fédération des Associations pour la Langue normandE (FALE).

Économie, culture, sports, patrimoine, art de vivre… afin de valoriser les talents et les réalisations normandes dans tous les secteurs, la Région Normandie propose au public trois jours de démonstrations, d’animations, de concerts, de rencontres et de gastronomie. Pas moins de 250 exposants et 60 000 visiteurs sont attendus pour cet événement inédit et festif. Cliquer ici pour consulter le programme.

La FALE dispose du stand 17 dans l’espace « Coeurs battants », soyez nombreux a venir échanger deux mots (en normand de préférence) avec nos amis qui se relaieront sur place pendant les trois jours. Ils vous présenteront les actions qui se préparent en faveur de la langue normande avec la collaboration de la Région Normandie.

No m’a dit qué je pourrouns y mouogi eun piquet… et beire eune moque itou, magène byin !

Entrée libre – parking gratuit.

 

Après-midi langue normande à Cherbourg

La Société normande Alfred Rossel de Cherbourg organise une après-midi Langue normande, le samedi 16 mars 2019 à 15 h à la salle Paul-Eluard située dans le complexe du Quasar (bibliothèque-musée).

Les membres de l’atelier langue normande de l’association interpréteront textes et chansons. Le programme est téléchargeable ici.

Entrée gratuite, venez nombreux pour encourager le renouveau de la langue normande !

Carentan, porte du Cotentin, dans la revue Vikland

La revue Vikland poursuit son tour du Cotentin en présentant le riche patrimoine de nos villes et villages. Le numéro 28 paru récemment est consacré à Carentan et ses alentours. Sont ainsi mis en évidence les vestiges d’une histoire médiévale très riche pour cette ville qui a longtemps commandé l’accès à la presqu’île du Cotentin. Sont également abordés Les ponts d’Ouve et l’église de Brévands.

La revue revient aussi sur la volonté de la Région Normandie de soutenir la langue normande suite au Colloque « Parler normand » qui s’est tenu à Caen le 19 janvier dernier.

Les Amis du donjon en Assemblée générale

L’Assemblée générale annuelle des Amis du donjon et du pays de Bricquebec aura lieu le samedi 9 mars 2019 à 10 h 15, salle de l’ancienne gare de Bricquebec.

Seront soumis à approbation les bilans moraux et financiers de l’année 2018 et un tiers du Conseil d’administration sera renouvelé. La discussion pourra porter sur la revue (bientôt le N° 100 !), le marché des potiers, les expositions, les liens avec la municipalité, les contacts avec les écoles, l’atelier langue normande mensuel, le site internet, la participation à la démarche de la région Normandie pour la sauvegarde du normand, etc.

Les adhérents qui ne pourraient assister à cette AG peuvent dès maintenant transmettre un pouvoir à la personne de leur choix. La réunion est évidemment ouverte à tous, et notamment à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire locale, au patrimoine et à la langue normande, et qui souhaitent échanger sur ces sujets de manière conviviale.

Rappelons que l’association travaille sur les 14 communes du pays de Bricquebec.

Un pot amical clôturera la séance.

Un nouvel atelier langue normande à Montebourg

Montebourg à l’époque où les poules « équerdaient » dans les rues

Le samedi 16 février dernier, la FALE (Fédération des Associations pour la Langue NormandE) organisait, dans la cité cassine, la première réunion d’un atelier langue normande. Le but de cette initiative est de proposer aux participants, qu’ils parlent ou non le normand,  un moment d’échange autour de textes d’auteurs anciens ou actuels, de pratiquer la lecture, la traduction et, pour les plus avancés, de s’essayer à l’écriture. Quelques membres des Amis du donjon de Bricquebec étaient présents pour faire partager leurs vingt ans d’expérience à la quinzaine de participants qui se sont présentés à cette première séance. Devant l’intérêt suscité, il a été décidé que l’atelier se réunirait régulièrement le 3ème samedi de chaque mois.

Prochaine réunion : le samedi 16 mars, de 10 h à midi, dans les locaux de l’ancienne bibliothèque, rue du Tripot, à Montebourg.