La Sainte-Anne 1920 dans la Voix du donjon

Le N° 105 de La Voix du donjon vient de paraître ! En cette période de crise sanitaire où, comme de nombreuses manifestations, la fête Sainte-Anne de Bricquebec a dû être annulée, la revue vous propose de remonter le temps et d’assister aux festivités de 1920, il y a exactement un siècle.

Cette année-là, le Comité des fêtes avait organisé une cavalcade historique, « La Normandie à travers les âges ». Deux cent cinquante Bricquebétais costumés défilaient à pied, à cheval ou sur des chars, illustrant différentes périodes historiques, devant un public nombreux, venu de tout le Cotentin, et désireux de profiter du retour à la paix. La présence de plusieurs photos d’époque permet de mieux apprécier l’ambiance de la fête.

Également au sommaire de ce numéro, la troisième partie de l’histoire des laiteries coopératives du Cotentin : « Entre guerre et modernisation (1940-1960) », ainsi que les souvenirs d’un interne de l’école Saint-Joseph de Bricquebec au début des années 1960. Vous trouverez enfin la présentation de la nouvelle association L’Agglomération Antique d’Alauna (AAA) qui vise à favoriser les recherches sur le site de l’ancienne cité gallo-romaine située aux portes de Valognes, à veiller à la protection de ce site exceptionnel et à encourager sa mise en valeur auprès du public.

Vous pouvez vous procurer ce deuxième numéro de l’année 2020 comme d’habitude auprès de la Maison de la presse de Bricquebec ou celle de Valognes, ou encore au local des Amis du donjon aux heures d’ouverture, ou enfin par correspondance.

C’est encore le moment de vous abonner – ou de renouveler votre abonnement – afin de ne rien perdre des numéros de cette année 2020. Les numéros 106 et 107 sont d’ores et déjà en préparation pour paraitre dans les meilleurs délais.

Publicité

Le N° 101, un numéro double pour les 25 ans de la Voix du donjon

À l’occasion des 25 ans de la revue, la rédaction de La Voix du donjon a décidé de frapper fort : le N° 101, composé de 80 pages (au lieu de 36 habituellement), comporte un article sur chacune des 14 communes du pays de Bricquebec, sur des sujets jamais encore traités spécifiquement dans la revue, allant de l’Antiquité au XXe siècle. Trésors cachés et histoires inédites du pays de Bricquebec : une formidable plongée dans le passé des communes qui prouve, s’il en était besoin, la formidable richesse de notre histoire locale.

Au sommaire : Le Pays de Bricquebec (Jean-Pierre Le Goupillot) – Regards sur Sottevast antique et médiéval (Jean-Pierre Le Goupillot) – Le manoir des Perques (Julien Deshayes) – L’ancien presbytère du Valdecie (Julien Deshayes) – Négreville sous l’occupation anglaise (Jeannine Bavay) – Le château des Galleries à Bricquebec (Marie-Andrée de Trémiolles) – Le manoir du Valjouet au Vrétot (Jeannine Bavay) – Par les chemins de Quettetot : les croix et le calvaire (Jeannine Bavay) – La seigneurie de Saint-Martin-le-Hébert au début du XVIIIe siècle (Nicolas Abraham) – Morville et l’hôpital de Coutances (Nicolas Abraham) – La fromagerie de Belleville à Breuville (Jeannine Bavay) – La Cour de Magneville en 1920 (Jeannine Bavay) – Le bombardement du 11 novembre 1943 à Rauville-la-Bigot (Pierre Le Goupillot) – Crash à l’Étang-Bertrand (Mickaël Simon et Georges Dennebouy) – Rocheville : La Voué de la forât et l’Assemblée Normande (Rémi Pézeril) – Actualité des livres : Maupassant, trois vies (Françoise Halley des Fontaines).
Sommaire avec résumé des articles ici.

Les abonnés recevront ce numéro exceptionnel sans supplément. Pour les autres lecteurs, il est possible de vous le procurer dans nos points de vente habituels, ou auprès des Amis du donjon, au prix de 15 €.

Le dernier numéro de l’année passée n’étant pas encore sorti, il est encore possible de vous abonner pour 2019 et d’acquérir ainsi les numéros 100 à 103 au prix habituel de l’abonnement (30 € franco de port).

 

La Voix du donjon et les morts de la Grande guerre

Le numéro 97 de la Voix du donjon sort aujourd’hui. La commémoration de la fin de la Grande guerre occupe bien évidemment une bonne part de la pagination avec le rappel des batailles où sont décédés les 114 Bricquebétais « morts pour la France ». À noter aussi deux pages consacrées aux chansons de la Belle-époque conservées dans le cahier d’un soldat.

Également au sommaire de ce deuxième numéro de l’année 2018, la suite de l’étude sur les laiteries coopératives du Cotentin et les difficultés qu’elles rencontrent dans l’entre-deux-guerres.

Une présentation du manoir de Durécu complète ce numéro, une demeure de Bricquebec qu’avait acquise Georges Lepoittevin, le grand-père de Guy de Maupassant.

Si vous voulez vous abonner, téléchargez le formulaire.
Si vous souhaitez des anciens numéros,  téléchargez le bon de commande.

Un tour au musée avec La Voix du donjon

Le numéro 95 de La Voix du donjon vient de sortir. Au sommaire, l’histoire du petit musée de la Tour de l’horloge du château de Bricquebec et la description des plus belles pièces qu’il contient. Nous y trouvons également une présentation de la coopérative laitière de Benoistville, pionnière du mouvement dans la Manche, le récit d’un touriste visitant Bricquebec en 1901 et des précisions sur les moulins de Gonneville, où est né Paul Lepoittevin, le grand-père maternel de Guy de Maupassant, et dont il fera l’acquisition après avoir fait fortune dans le textile à Rouen. A noter encore une évocation de la bataille des Monts de Champagne au printemps 1917 par des combattants originaires du Cotentin.

Les abonnés doivent recevoir incessamment ce numéro, le dernier de l’année 2017. Pour les autres, il y a possibilité de le trouver à la maison de la presse de Bricquebec ou à celle de Valognes. Vous pouvez également nous le commander en utilisant la zone « Nous contacter », ci-contre à droite.

Une nouvelle année commence, n’oubliez pas de vous abonner (ou de vous ré-abonner) à La Voix du donjon. Le prix de l’abonnement est inchangé : 30 € pour 4 numéros trimestriels, soit un total de 144 pages d’informations sur l’histoire locale et le patrimoine !

Si vous voulez vous abonner, téléchargez le formulaire.
Si vous souhaitez des anciens numéros,  téléchargez le bon de commande.

 

Le musée « À la recherche du temps perdu » menacé de fermeture !

Jérôme Giot dans un des décors du musée « À la recherche du temps perdu »

Mauvaise nouvelle : le musée À la recherche du temps perdu, créé et géré par la famille Giot dans les murs de l’ancienne ferme des Brécqueries à Bricquebec, risque de fermer ses portes définitivement. La mise aux normes pour handicapés nécessite un investissement que les propriétaires ne peuvent assumer seuls. un comble pour ce musée où les malvoyants sont autorisés à toucher les objets à disposition.

Le musée est pourtant fréquenté : 5 000 visiteurs en 2015 !  Il connait un fort succès auprès des écoles de la région, les élèves y découvrant les conditions dans lesquelles vivaient leurs ancêtres de 1900 à 1950 et les objets de leur quotidien, à travers une quinzaine de mises en scène (intérieur maison, épicerie, salle de classe… )

Lire la suite

N° 64 de « La Voix du donjon » : Gloria, l’âge d’or et la chute

Après la construction et la mise en route en 1961 de l’usine Gloria à Bricquebec, 30 ans de prospérité vont suivre. Charles-Henri Grillard nous décrit cette période faste et explique pourquoi, après avoir changé de propriétaire en 1987, Gloria (devenue Nestlé) a fermé en 2000.

Si vous voulez vous abonner, téléchargez le formulaire.
Si vous souhaitez des anciens numéros,  téléchargez le bon de commande.

 

La Société Alfred Rossel à Bricquebec pour le « Lait de mai »

Chaque année, la Société  normande Alfred Rossel de Cherbourg fait revivre cette coutume dans un village du Cotentin. Cette année, ce sera à Bricquebec.

Rendez-vous dans la cour du château, le vendredi 1er mai 2009 à 11h30,  pour goûter le lait de mai. L’animation sera assuré par le groupe folklorique Alfred Rossel. Si vous avez des vêtements anciens, n’hésitez pas à les porter.

Apportez votre pique-nique, il y aura possibilité de griller près de la salle Jean Éliard.

Exposition, visite du château et collation.