À l’ombre du clocher de Saint-Martin-le-Hébert

Dans le cadre du cycle des visites « À l’ombre des clochers« , le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin propose, mardi 28 juillet 2020, une découverte de l’église et de la Cour de Saint-Martin-le-Hébert.

RV à 15 h, à l’église de Saint-Martin-le Hébert.

En raison du contexte sanitaire, il est demandé aux visiteurs de se munir d’un masque et il sera veillé au respect des distances de sécurité. 

Le programme des animations du Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin est disponible  ici.

Le N° 101, un numéro double pour les 25 ans de la Voix du donjon

À l’occasion des 25 ans de la revue, la rédaction de La Voix du donjon a décidé de frapper fort : le N° 101, composé de 80 pages (au lieu de 36 habituellement), comporte un article sur chacune des 14 communes du pays de Bricquebec, sur des sujets jamais encore traités spécifiquement dans la revue, allant de l’Antiquité au XXe siècle. Trésors cachés et histoires inédites du pays de Bricquebec : une formidable plongée dans le passé des communes qui prouve, s’il en était besoin, la formidable richesse de notre histoire locale.

Au sommaire : Le Pays de Bricquebec (Jean-Pierre Le Goupillot) – Regards sur Sottevast antique et médiéval (Jean-Pierre Le Goupillot) – Le manoir des Perques (Julien Deshayes) – L’ancien presbytère du Valdecie (Julien Deshayes) – Négreville sous l’occupation anglaise (Jeannine Bavay) – Le château des Galleries à Bricquebec (Marie-Andrée de Trémiolles) – Le manoir du Valjouet au Vrétot (Jeannine Bavay) – Par les chemins de Quettetot : les croix et le calvaire (Jeannine Bavay) – La seigneurie de Saint-Martin-le-Hébert au début du XVIIIe siècle (Nicolas Abraham) – Morville et l’hôpital de Coutances (Nicolas Abraham) – La fromagerie de Belleville à Breuville (Jeannine Bavay) – La Cour de Magneville en 1920 (Jeannine Bavay) – Le bombardement du 11 novembre 1943 à Rauville-la-Bigot (Pierre Le Goupillot) – Crash à l’Étang-Bertrand (Mickaël Simon et Georges Dennebouy) – Rocheville : La Voué de la forât et l’Assemblée Normande (Rémi Pézeril) – Actualité des livres : Maupassant, trois vies (Françoise Halley des Fontaines).
Sommaire avec résumé des articles ici.

Les abonnés recevront ce numéro exceptionnel sans supplément. Pour les autres lecteurs, il est possible de vous le procurer dans nos points de vente habituels, ou auprès des Amis du donjon, au prix de 15 €.

Le dernier numéro de l’année passée n’étant pas encore sorti, il est encore possible de vous abonner pour 2019 et d’acquérir ainsi les numéros 100 à 103 au prix habituel de l’abonnement (30 € franco de port).

 

Les Journées européennes du patrimoine dans le Pays de Bricquebec

Samedi 21 septembre 2019

11 h à Bricquebec : Chasse au trésor au château pour les enfants de 5 à 10 ans  – Rendez-vous devant l’office du Tourisme, place Sainte-Anne (Pays d’art et d’histoire).
15 h à Bricquebec : Balade contée jusqu’au manoir de Durécu, qui a appartenu au grand-père maternel de Guy de Maupassant, et visite des extérieurs – Rendez-vous sur la Voie verte à hauteur de la route de Carteret –  5 km aller – Retour en voiture pour ceux qui le souhaitent – Gratuit (Les Amis du donjon et du Pays de Bricquebec).
15 h à Négreville : Visite guidée de l’église et du village – Rendez-vous sur le parking devant l’église (Pays d’art et d’histoire).
16 h 30 à Bricquebec : Visite guidée du château médiéval – Rendez-vous devant l’office du Tourisme, place Sainte-Anne (Pays d’art et d’histoire).
19 h :  Rocheville : « Contes et légendes du Bois des Roches » – Spectacle théâtralisé aux Roches de Rocheville – Rendez-vous sur place (Pays d’art et d’histoire).

Dimanche 22 septembre 2019

11 h à Bricquebec : Visite guidée  « Bricquebec au Moyen-âge » – Rendez-vous devant l’office du Tourisme, place Sainte-Anne (Pays d’art et d’histoire).
16 h à Bricquebec : Visite guidée du château médiéval – Rendez-vous devant l’office du Tourisme, place Sainte-Anne (Pays d’art et d’histoire).

Expositions à Bricquebec

Dans la tour de l’horloge du château médiéval, deux expositions seront proposées : « Histoire et territoire : la Baronnie de Bricquebec au Moyen-âge » et « Mille chevaux pour un royaume ». La seconde présente des œuvres de l’artiste Christophe Rouil qui assurera l’accueil des visiteurs. Ces expositions ne seront visibles que dans le cadre des visites guidées du château, l’après-midi du samedi et du dimanche.

Visites libres

Bricquebec : Abbaye Notre-Dame de Grace (Trappe) – Visite libre de l’abbatiale – magasin monastique – samedi et dimanche de 14 h à 18 h.
Bricquebec : Chapelle Sainte-Anne (Hameau Sainte-Anne) – Visite libre de la chapelle de l’ancien ermitage – samedi et dimanche de 10 h à 18 h.

Dans le Pays de Bricquebec, les églises suivantes seront ouvertes à la visite les samedi et dimanche (10 h à 17 h) : Notre-Dame de Rauville-la-Bigot – Saint-Siméon de l’Étang-Bertrand – Notre-Dame des Anges du Vrétot – Saint-Pair de Morville – Saint-Pierre de Négreville – Saint-Paul des Perques – Saint-Pierre de Rocheville – Saint-Hermeland de Sottevast – Saint-Pierre de Breuville – Notre-Dame de Magneville.

Cinéma

Dans le cadre des journées du patrimoine, le cinéma de Bricquebec proposera, avant chaque film projeté le samedi ou le dimanche, un court-métrage intitulé « Mille chevaux pour un royaume » d’Y. Rouil consacré au château médiéval de Bricquebec.

Le programme des Journées du Patrimoine dans le Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin (Bricquebec, Valognes, Saint-Sauveur-le-Vicomte) est  en téléchargement ici.

Site du Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin

La Voix du donjon N° 99 !

La Voix du donjon N° 99 (4e trimestre 2018)Le quatre-vingt dix-neuvième numéro de la Voix du donjon vient de sortir !

À l’occasion du projet de construction de la nouvelle « Maison des services publics » initié par la municipalité de Bricquebec, Jeannine Bavay présente l’histoire du site où elle sera implantée, et du quartier de manière plus générale, depuis le Moyen-âge jusqu’à la période récente. Ou comment un petit ruisseau, générateur d’activités pendant plusieurs siècles, se rappelle à notre bon souvenir. Un coup de projecteur est particulièrement mis sur l’ancien Garage Arcens-Rabasse.

Au sommaire également, quelques œuvres de Joseph Galopin qui nous permettent de voyager parmi les « Métiers d’autrefois », tout en poursuivant une pérégrination sur les chemins de Saint-Martin-le-Hébert, débutée dans le numéro précédent.

La Voix du donjon est toujours disponible à la Maison de la presse de Bricquebec, à celle de Valognes et auprès des Amis du donjon. Et pourquoi ne pas vous abonner pour 2019 et découvrir en avant-première le N° 100 !

La Voix du donjon n° 98 dans les kiosques

Le quatre-vingt-dix-huitième numéro de La Voix du donjon est sorti le 11 janvier dernier.  A l’occasion du centenaire de l’armistice de 1918, la revue présente encore un certain nombre de témoignages sur ce conflit terrible.

Une sortie hors de notre périmètre habituel nous entraine ensuite vers le site préhistorique du Rozel où, depuis 2012, les archéologues fouillent les traces d’un campement saisonnier de l’homme de Néandertal. Destiné au traitement de la viande des animaux chassés, le site est exceptionnel en Europe de par les centaines d’empreintes de pas découvertes, provenant aussi bien d’adultes que de jeunes enfants.

Un autre article nous présente un portrait comparé de deux écrivains de la fin du XIXe siècle, originaires du Cotentin : le Valognais Charles Canivet et le Bricquebétais Charles Frémine. Un court récit du premier nous raconte ensuite une partie de pêche à la truite effectuée ensemble, probablement à Négreville, suivie d’une dégustation tout à fait appétissante.

Au sommaire également, l’actualité sur la sauvegarde du patrimoine, le bâti avec la réflexion sur la mise en valeur de la cité du donjon, mais aussi de la langue normande qui sera bientôt l’objet d’un colloque organisé à Caen par le Conseil régional. À noter ensuite un bref retour en images sur le marché des potiers 2018 alors que la préparation de la prochaine édition bat son plein. Une promenade paisible dans le chemins de Saint-Martin-le-Hébert clôture cette livraison.

Il s’agit du troisième numéro de l’année 2018, il est donc encore possible de s’abonner à l’année en question en utilisant le bulletin disponible à cet effet. Il est également possible d’acheter la revue à la Maison de la Presse de Bricquebec et à celle de Valognes. Autre solution : commander tous les numéros souhaités en utilisant le formulaire dédié.

Les Journées du Patrimoine 2018

LES JOURNÉES DU PATRIMOINE 2018 se tiendront les samedi 15 et dimanche 16 septembre.

Voici les animations prévues dans le Pays de Bricquebec :

* Visite guidée « Bricquebec au Moyen-âge » (château et bourg) le samedi à 16 h 30 (Pays d’art et d’histoire : RV à l’OT, place Sainte-Anne).
* Visite guidée du château de Bricquebec (et montée au donjon) le samedi à 18 h et le dimanche à 15 h et 17 h (Pays d’art et d’histoire : RV à l’OT, place Sainte-Anne).
* Chasse au trésor au château de Bricquebec pour les enfants de 5 à 10 ans le dimanche à 15 h (Pays d’art et d’histoire : RV à l’OT, place Sainte-Anne)
* Visite « Contes et légendes du bois des Roches »  le dimanche à 15 h (Pays d’art et d’histoire : RV Église de Rocheville). Lire la suite

À l’ombre du clocher de Saint-Martin-le-Hébert

Dans le cycle des visites « À l’ombre des clochers », les conférenciers du Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin proposent une visite guidée de l’église de Saint-Martin-le-Hébert et le manoir des Capelles, le mardi 31 juillet 2018.

Rendez-vous à 15 h devant l’église de Saint-Martin-le-Hébert.

Le programme complet des animations est disponible dans les offices de tourisme ou encore ici.

« Pierres en lumières » dans le pays de Bricquebec

L’arbre classé de l’ancien presbytère de Quettetot sera illuminé le 19 mai au soir

La commune nouvelle de Bricquebec-en-Cotentin a choisi de s’inscrire à la 8ème manifestation « Pierres en lumières » proposée par la Fondation du patrimoine et qui se déroulera dans la soirée du samedi 19 mai 2018. Les sites et les animations retenus sont les suivants :

* Bricquebec : Illumination intérieure et extérieure de la Tour de l’horloge du château et présentation partielle de l’exposition « Mille ans en Normandie » qui a circulé dans toute la Normandie en 2017.
* Quettetot : Illumination de l’ancien presbytère et de son arbre classé. Lecture toutes les heures ( 21 h, 22 h et 23 h)  par Rémi Pézeril, président des Amis du donjon, de trois contes en normand :  Le chorchyi (d’après Le sorcier de Charles Frémine), la Cache Hellequyin (La Chasse Hellequin, légende fantastique), Le goupillot (Le petit renard, conte pour enfants de Jean-Pierre Montreuil). Jeux en bois normands (à 20 h 30, 21 h 30, 22 h 30). Stationner les voitures sur la place de la mairie, déplacement à pied fléché.
* Saint-Martin-le-Hébert : Illumination extérieure de l’église. À l’intérieur, présentation d’objets d’art sacré et diaporama sur la rénovation des vitraux. Lecture d’un texte de Charles Frémine.
* Les Perques : Illumination intérieure et extérieure de l’église. Présentation de l’exposition des Amis du donjon sur Paul Le Poittevin et les ancêtres maternels de Guy de Maupassant.
* Le Valdecie : Illumination extérieure de l’église. Exposition d’art.
* Le Vrétot : Illumination extérieure de l’église et présentation de l’orgue.

Le N° 94 de La Voix du donjon

Le numéro 94 de La Voix du donjon vient de sortir. Au sommaire de cette troisième livraison de l’année 2017 :

  • Le site internet des Amis du donjon et du pays de Bricquebec
  • La rétrospective Michel Folliot
  • Le début des grandes fêtes Sainte-Anne
  • Le Tour de France dans le Cotentin (après 1945)
  • Maupassant et Bricquebec (1ère partie)

Pour ceux qui ne seraient pas abonnés, il est encore temps de le faire… ou alors de filer vers les maisons de la presse de Bricquebec ou Valognes. Qu’on se le dise !

Si vous voulez vous abonner, téléchargez le formulaire.
Si vous souhaitez des anciens numéros,  téléchargez le bon de commande.

Sauvegarder notre patrimoine

Depuis quelques décennies, les Français ont pris conscience de la richesse de leur patrimoine et du fait que celui-ci ne se limitait pas à quelques monuments nationaux mais qu’il était tout autour de nous, à notre porte parfois. Le Pays de Bricquebec ne fait pas exception à la règle avec sa fière forteresse du Moyen-Âge, ses églises médiévales et ses chapelles, sa kyrielle de châteaux et manoirs ayant fleuri à partir de la Renaissance, ses monuments mégalithiques, mais aussi ses ponts, ses croix de chemins, ses lavoirs, ses monuments funéraires, les cicatrices du second conflit mondial, tous  signes plus ou moins visibles qui témoignent de la vie quotidienne de ceux qui ont vécu ici depuis des millénaires, nos ancêtres.

Nos contemporains ont également compris que la sauvegarde de ce patrimoine ne peut passer uniquement par l’intervention de l’État et des collectivités territoriales. Ici et là, des associations sont apparues, prenant en charge un pan du bien commun.  L’association Saint-Martin en fête a fait figure de pionnière en préparant dès 2008 la rénovation des vitraux de l’église de Saint-Martin-le-Hébert. Les fonds récoltés avec l’aide de la commune, du Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin, des Amis du donjon et de la Fondation du Patrimoine ont permis de mener à bien cette action fin 2011. Depuis, d’autre associations se sont mobilisées comme Lire la suite