Une biographie de François Énault

Mais qui était réellement François Énault, l’auteur que tous ceux qui apprécient la littérature en langue normande connaissent pour avoir écrit Les Propos de Jean Frinot ?

C’est à cette question que s’est attelée Céline Guénolé, déjà connue pour avoir publié en 2017 un volumineux (et déjà irremplaçable) Louis Beuve, Normand avant tout (éd. OREP). En 2003, elle avait reçu le Prix littéraire du Cotentin pour Pierre Le Conte, peintre et imagier de la Marine (éd. Isoète).

Sa biographie, sobrement intitulée François Énault (1869-1918) constitue l’essentiel d’un numéro spécial de la revue Le Viquet,  complétée par un conte en français écrit par le natif de Varenguebec, Les oies, et deux histoires en normand : Projets d’avenir et La petite goutte.

Elle nous décrit un homme aux multiples talents, dessinateur, illustrateur, caricaturiste, peintre, journaliste, rédacteur en chef d’un grand hebdomadaire national, mais aussi Normand convaincu, complice de Louis Beuve et, bien sûr, un auteur renommé pour ses contes en langue normande.

Un ouvrage sorti le 23 novembre dernier à l’occasion du centenaire de la mort de François Énault et disponible chez les marchands de journaux de la région.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s