Vikland chez Jean-François Millet

Le numéro 26 de la revue Vikland sorti récemment est essentiellement consacré à la commune de Gréville-Hague et à son enfant le plus célèbre, le peintre Jean-François Millet.

Sont ainsi mis en évidence l’église de Gréville, que le tableau de Millet exposé au Musée d’Orsay a rendu célèbre dans le monde entier, et sa statuaire médiévale exceptionnelle redécouverte il y a quelques années. Un article étonnant de Joël Tatard permet de prendre conscience de l’enchevêtrement des seigneuries présentes sur une commune du Cotentin à partir de l’exemple de Gréville, et nous décrit les différents manoirs qui en étaient la conséquence.

J.F. Millet est plus particulièrement évoqué dans deux articles très documentés sur la représentation de la Hague dans son œuvre et sur sa maison natale au hameau de Gruchy.

A noter également une présentation des nombreuses villas de Landemer construites lors de la « Belle époque » sur le front de mer, à l’est de la commune (et aussi sur Urville-Nacqueville), ainsi qu’une description du Hague-Dike, ce formidable rempart de terre qui isole le bout de la Hague, construit dès l’Âge du Bronze.

Encore une moisson d’informations nouvelles dans un écrin bien illustré avec des collaborations de Jeannine Bavay, Damien Bouet, Bruno Centorame et Julien Deshayes,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s