La rétrospective Millet à Lille

Le catalogue de la rétrospective Millet

Malgré une publicité maigrichonne, tous les Cotentinais admirateurs de Jean-François Millet (ils sont évidemment nombreux) n’avaient pas manqué de se réjouir l’année dernière en apprenant qu’une nouvelle rétrospective de l’artiste se tiendrait d’octobre 2017 à janvier 2018 au Palais des Beaux-Arts de Lille.

Pensez si cela était intéressant : il n’y avait pas eu de rétrospective Millet en France depuis… 1975 ! C’était à Paris, au Grand-Palais. Depuis cette date, pratiquement deux générations d’amateurs d’art n’avaient pu voir L’homme à la houe qu’en allant à Los Angeles ou encore admirer Les dénicheurs de nids (La cache oû bouolo en normand) qu’en revenant par Philadelphie ! Ce qui n’est pas à la portée de toutes les bourses… Merci donc à la conservation des musées de Lille qui, avec le soutien des musées nationaux, a eu le cran d’organiser une manifestation de cette importance en dehors de Paris.

Certes, le nombre d’œuvres exposées était moindre que la fois précédente (100 au lieu de 247) mais les grandes toiles étaient là, provenant de France mais aussi des États-Unis, du Japon, du Canada, d’Allemagne, des Pays-Bas et du Royaume-Uni. Ce ne sont pas moins de 15 musées américains qui ont envoyé des œuvres, montrant ainsi le crédit que Jean-François Millet entretient de l’autre côté de l’Atlantique. Les tableaux et les dessins conservés au Musée Thomas Henry de Cherbourg étaient évidemment présents pour illustrer la jeunesse de l’artiste.

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de pouvoir se déplacer dans le Nord, nous ne pouvons que les encourager à acquérir le catalogue de l’exposition édité par la Réunion des musées nationaux (couverture ci-dessus à droite).

À noter enfin que l’une des commissaires de l’exposition, Chantal Georgel, a publié en 2014 un splendide album sous coffret, intitulé sobrement Millet, aux éditions Citadelles & Mazenod (ci-contre), dont le propos renouvelle grandement la perception traditionnelle du peintre de Gréville.

Une réflexion sur “La rétrospective Millet à Lille

  1. jean-pierre Eliard dit :

    Habitant Tourcoing et de ce fait ayant pu me rendre à l’exposition Millet,je peux vous dire qu’elle était reussie .Magnifiques tableaux que nous n’aurons pas la chance de revoir si tot.
    Plusieurs conférences et visites guidées.
    Le Cotentin était à l’honneur.
    Encore bravo pour votre revue.
    Bien cordialement.
    Jean-Pierre Eliard.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s