Un Valognais méconnu : Hervé Mangon

La revue Val’Auna est en quelque sorte la cousine de La Voix du donjon. Depuis 2003, ses rédacteurs, issu de l’Association des Amis de Valognes, s’attachent à retracer l’histoire de cette cité au riche passé et au patrimoine fascinant, ainsi que celle des communes alentour.

Le numéro 31, paru il y a déjà plusieurs semaines, est en grande partie consacré à Hervé Mangon (1821-1888), un personnage plutôt oublié, d’une famille originaire de Tamerville, scientifique fondateur du Génie rural et de la Météorologie nationale, puis ministre de l’agriculture sous la IIIe République. La revue présente également Gustave Le Rouge, romancier populaire, né à Valognes en 1867.

Dans ce numéro, le rédacteur en chef nous informe que la périodicité de la revue passera de semestrielle à annuelle. Ce n’est bien sûr pas la matière inédite qui manque mais il constate plutôt l’usure du temps sur une équipe de collaborateurs qui ne voit pas poindre la relève… Nous souhaitons que celle-ci apparaisse car une ville deux fois millénaire comme Valognes mérite bien une revue comme Val’Auna.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s