Alphonse Allain célèbre la Hague en normand

Cette fin d’année voit la parution du douzième livre en normand d’Alphonse Allain, La Hague, men pais ente lé cyil et l’iâo. « Il s’agit majoritairement de textes en prose, vifs et bien rythmés, qui relatent des événements imaginaires, mais tout à fait plausibles. Ce n’est pas l’imagination qui manque à Alphonse, et ses personnages sont attachants, drôles, directs. Des histoires d’amour, de jalousie, d’amitié, de courage. La guerre comme toujours est un acteur récurrent. Mais on y trouve aussi bon nombre de poèmes, très réussis, sur le ton tendre et bucolique qu’Alphonse aime adopter. Les thèmes intéressent tout le monde. La nature, l’enfance, l’amour du pays, de la famille. La langue est belle, simple. Comment finir la lecture d’un tel livre autrement qu’en souriant ? » (Jean-Pierre Montreuil).

Alphonse Allain, La Hague, men pais ente lé cyil et l’iâo (bilingue), Querqueville, Autoédition, 2017, 245 p.

Si vous ne trouvez pas le livre d’Alphonse Allain en librairie, vous pouvez contacter l’auteur par notre intermédiaire.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s