Sauvegarder notre patrimoine

Depuis quelques décennies, les Français ont pris conscience de la richesse de leur patrimoine et du fait que celui-ci ne se limitait pas à quelques monuments nationaux mais qu’il était tout autour de nous, à notre porte parfois. Le Pays de Bricquebec ne fait pas exception à la règle avec sa fière forteresse du Moyen-Âge, ses églises médiévales et ses chapelles, sa kyrielle de châteaux et manoirs ayant fleuri à partir de la Renaissance, ses monuments mégalithiques, mais aussi ses ponts, ses croix de chemins, ses lavoirs, ses monuments funéraires, les cicatrices du second conflit mondial, tous  signes plus ou moins visibles qui témoignent de la vie quotidienne de ceux qui ont vécu ici depuis des millénaires, nos ancêtres.

Nos contemporains ont également compris que la sauvegarde de ce patrimoine ne peut passer uniquement par l’intervention de l’État et des collectivités territoriales. Ici et là, des associations sont apparues, prenant en charge un pan du bien commun.  L’association Saint-Martin en fête a fait figure de pionnière en préparant dès 2008 la rénovation des vitraux de l’église de Saint-Martin-le-Hébert. Les fonds récoltés avec l’aide de la commune, du Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin, des Amis du donjon et de la Fondation du Patrimoine ont permis de mener à bien cette action fin 2011. Depuis, d’autre associations se sont mobilisées comme l’Espoir Négrevillais (charpente et enduits de l’église Saint-Pierre), les Amis de la chapelle Sainte-Anne de Bricquebec (restauration du retable), la Bruyère Rochevillaise (vitraux contemporains de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul) et enfin l’Association pour le Patrimoine Magnevillais (charpente, couverture, ouvertures et verrières de l’église Notre-Dame).

À côté d’animations produisant des recettes, ces associations ont fait appel à la générosité des particuliers et des entreprises grâce à la signature d’une convention avec la Fondation du Patrimoine qui permet, avec la labellisation du projet, d’obtenir le droit à la déduction fiscale pour les donateurs. Aujourd’hui deux projets peuvent encore recevoir des dons, ceux de Rocheville et Magneville. Vous pouvez consulter le contenu des projets et contribuer en ligne sur le site de la Fondation du Patrimoine en cliquant sur les liens ci-dessous :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s