« Le soldat et la réfugiée », un récit de Jacques Blin

Avant son décès, notre ami Jacques Blin, disparu en mai dernier, avait mis en forme le récit de la rencontre de ses parents en 1941, sur fond de guerre et d’occupation. Il bénéficiait pour cela du journal de son père et de celui de sa grand-mère maternelle qui permettent de restituer aussi les conditions de vie au début du second conflit mondial. Les Amis du donjon viennent de publier ce texte sous la forme d’un numéro hors série.

Jacques Blin, « Le soldat et la réfugiée (1936-1941) », La Voix du donjon, Hors série, 2016, 52 p. – Disponible auprès des Amis du donjon au prix de 14,00 €.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s