Le musée « À la recherche du temps perdu » menacé de fermeture !

Jérôme Giot dans un des décors du musée « À la recherche du temps perdu »

Mauvaise nouvelle : le musée À la recherche du temps perdu, créé et géré par la famille Giot dans les murs de l’ancienne ferme des Brécqueries à Bricquebec, risque de fermer ses portes définitivement. La mise aux normes pour handicapés nécessite un investissement que les propriétaires ne peuvent assumer seuls. un comble pour ce musée où les malvoyants sont autorisés à toucher les objets à disposition.

Le musée est pourtant fréquenté : 5 000 visiteurs en 2015 !  Il connait un fort succès auprès des écoles de la région, les élèves y découvrant les conditions dans lesquelles vivaient leurs ancêtres de 1900 à 1950 et les objets de leur quotidien, à travers une quinzaine de mises en scène (intérieur maison, épicerie, salle de classe… )

Les amoureux du musée, et parmi eux les Amis du donjon, cherchent une solution pour maintenir ce site touristique qui est le seul musée du canton. Nous lui avions consacré un reportage dans La Voix du donjon n° 57 de juin 2008.

Ci-dessous une vidéo pour une petite visite des lieux.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s