Albert Postel n’est plus…

Le Rochevillais Albert Postel est décédé hier, 7 septembre, à l’âge de 90 ans.

Né en 1922, il avait créé juste après la guerre, l’association Les Quenailles d’la Forâe d’Bricqu’bai, puis la revue La Voué d’la Forâé qui connut une célébrité certaine dans le Cotentin des années cinquante, alors qu’elle était pratiquement la seule à promouvoir la connaissance de la tradition et de la langue normande. Albert Postel et son association créèrent également en 1957 l’Assemblée normande des Roches (ou Assemblée normande des Quenailles), fête annuelle qui, après s’être tenue jusqu’en 1964 à Rocheville, devint l’Assemblée normande, organisée chaque année, pendant 40 ans, dans une commune différente du Cotentin. Albert Postel avait fait partie du groupe ayant créé le Prix littéraire du Cotentin.

Les Amis du donjon lui doivent beaucoup.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s