Le N° 66 de « La Voix du donjon » vient de paraitre

Trois grands articles dans ce numéro :

* La colonie de vacances de Lindbergh-Plage, évoquée par Claude Gilbert, avec des listes de vacanciers et des photos…
* Le spectacle reconstituant l’entrée triomphale de Louis d’Estouteville à Bricquebec après sa longue absence due à la guerre de Cent ans.
* L’inauguration du monument au morts de Bricquebec en 1925 avec de nombreuses photos d’époque.

 

Un recueil très attendu de Marcel Dalarun

Les éditions Magène viennent de publier Rîles d’étaé, un recueil de 35 poésies et chansons en normand signées par Marcel Dalarun. L’auteur est certainement le plus grand poète actuel écrivant en normand. Et nombreux de ses textes nous sont devenus familiers depuis que le groupe Magène les chante sur des musiques de Daniel Bourdelès.

Les textes de Marcel Dalarun marquent encore une étape dans l’écriture moderne du normand. Si la langue permet de parler des fleurs, des oiseaux et de la mer, elle permet aussi d’évoquer le temps qui passe, la mort, l’amour…

Marcel Dalarun, Rîles d’étaé, Bricquebec, Éditions Magène, 2010, 110 p. Les textes sont accompagnés d’une traduction en français.

Le livre peut être obtenu auprès des Amis du donjon (utiliser la zone « Nous contacter »). Un premier recueil À men leisi avait été édité en 2007 aux éditions L’Harmattan (toujours disponible).